Reprise du dialogue en RDC: la Cenco rappelle majorité et opposition à l'ordre

Les évêques congolais ont exhorté jeudi, à la reprise des pourparlers de sortie de crise en RDC dont ils sont médiateurs, majorité et opposition à cesser leurs "marchandages" et à travailler à l'application de l'accord de cogestion du pays et à l'organisation de la présidentielle.

"La finalité de l'accord du 31 décembre 2016 est l'organisation des élections, pour permettre au peuple de se choisir de nouveaux dirigeants par les urnes", a martelé avec force jeudi Mgr Marcel Utembi, président de la Conférence épiscopale nationale du Congo (Cenco), lors de la cérémonie de relance des pourparlers.

Après un mois et demi de suspension, ces discussions entre délégations de la majorité et de l'opposition sur l'application de l'accord conclu le 31 décembre 2016 ont finalement repris jeudi à Kinshasa.

Ces pourparlers ont lieu sous l'égide de la Cenco.

"Il est curieux et inadmissible que les travaux sur 'l'arrangement particulier' (composition et mode de désignation du conseil de suivi, composition du gouvernement, modalités de nomination du Premier ministre, ndlr) prennent plus de temps que les négociations sur l'accord proprement dit", s'est indigné Mgr Utembi.

Durant ces nouvelles discussions, les évêques comptent "déceler toutes les manoeuvres dilatoires" visant à retarder l'application de l'accord et s'engagent à établir désormais "les responsabilités" de ceux qui seront à la base d'éventuels blocages, a-t-il averti.

L'ensemble des 32 délégués des deux parties étaient présents et poursuivaient jeudi soir les discussions à huis clos sous la médiation de la Cenco qui a pris acte de la mise en place d'une nouvelle direction de l'opposition après la décès de M. Thisekedi, sans fixer d'échéance à la fin des travaux.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner