République démocratique du Congo : en 2017, Kabila et l’opposition vont cogérer le pays

L’opposition et la majorité ont signé, le 31 décembre, un accord politique. Ce compromis solde l’avenir du président Kabila et fixe les modalités de la transition devant aboutir à des éléctions d’ici à la fin de l’année.

Jusqu’au bout l’accord politique conclu le 31 décembre entre l’opposition et le pouvoir a semblé improbable tant les deux partis campaient sur leurs positions. Finalement, le processus ressemblait à un “accouchement par césarienne”, écrit le quotidien « Aujourd’hui au Faso ». Il aura fallu toute la ténacité des hommes d’Eglise du pays qui ont entrepris cette médiation.

Le journal burkinabé résume l’accord politique en trois points majeurs : “Nomination d’un Premier ministre désigné par [le président] Kabila et issu du Rassemblement de l’opposition, mise en place d’un Conseil national de transition (CNT) et pas de troisième mandat pour Kabila junior ni de charcutage de la Constitution.”

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (116)
Ceni (90)
Elections (67)
Kasaï (63)
FARDC (60)
Police (48)
Monusco (43)
Beni (40)
Onu (39)
Kinshasa (36)
CNSA (34)
Léopards (26)
élection (25)
Goma (22)