L’Agence belge de développement la CTB: Chargé(e) de programme

L’Agence belge de développement la CTB mobilise ses ressources et son expertise pour éliminer la pauvreté dans le monde. Contribuant aux efforts de la Communauté internationale, la CTB agit pour une société qui donne aux générations actuelles et futures les moyens de construire un monde durable et équitable. Ses collaborateurs à Bruxelles et à l’étranger concrétisent l’engagement de l’État belge et d’autres partenaires au développement pour la solidarité internationale.

La CTB est active en RDC depuis 2000, date de reprise de la coopération bilatérale directe entre les deux pays. En décembre 2009, les partenaires congolais et belges ont signé le second Programme Indicatif de Coopération (2010-2013), d’un budget total de 300 millions d’euros, et qui couvre trois secteurs d’activités prioritaires : les pistes et les bacs, l’agriculture, et l’éducation (Enseignement Technique et Formation Professionnelle).

En accord avec la Déclaration de Paris, les activités de la coopération belgo-congolaise sont gérées de façon efficiente et durable, avec le souci d’un impact positif sur le développement institutionnel aux niveaux local et national. En RDC, la CTB compte actuellement une cinquantaine de collaborateurs internationaux, et plus de 250 nationaux.

Le Programme

Les « Projets de Dësenclavement des Districts du Kwilu et du Kwango » (PRODEKK), ainsi que de « Développement Agricole dans les Districts du Kwilu et du Kwango » (PRODAKK) ont été réunis par la CTB en un seul programme, selon une nouvelle approche-programme et décentralisée.

Ils ont pour objectif commun de renforcer la gouvernance, les capacités Institutionnelles, organisationnelles et individuelles, techniques, technologiques, matérielles et financières des divers acteurs présents dans les deux secteurs aux niveaux central, provincial et local (territoires, secteurs, villages), en vue de l’accroissement et de l’amélioration des infrastructures de desserte, ainsi que de la production, de la productivité, de la transformation et de la commercialisation des produits agricoles, de la pêche, de la pisciculture et de l’élevage. Leurs objectifs globaux et spécifiques s’articulent ainsi qu’il suit:

1. Pour le Projet PRODEKK:

Objectif global: « L’évacuation de la production agricole des exploitant(e)s familiaux, dans le Kwilu et le Kwango (Bandundu) vers les points d’évacuation (routiers, fluviaux, ferroviaires) et vers les centres de consommation est améliorée, ainsi que les accès aux services et à la mobilité des personnes » ;

Objectif spécifique: Les routes de dessertes agricoles jugées prioritaires dans le Kwilu et le Kwango (Bandundu) sont réhabilitées, en tenant compte des aspects multimodal et environnemental et un système d’entretien à travers des structures locales est mis en place.

2. Pour le Projet PRODAKK:

Obiectif global: « Le déficit alimentaire et la pauvreté dans les districts du Kwilu et du Kwango sont réduits par la relance durable du secteur agricole»;

Objectif spécifique: Les revenus des exploitations agricoles sont augmentes de façon durable dans les districts du Kwilu et du Kwango (Bandundu), dans un processus respectueux de l’environnement, en inscrivant les interventions dans les dynamiques du marché et en tenant compte des contraintes et des besoins différenciés des femmes et des hommes ».

Objectif du poste:

Le Chargé de Programme sera placé(e) sous la direction du Coordonnâtes provincial du PRODEKK/PRODAKK.

Ses principales riches seront les suivantes:

  • Appuyer le coordonnateur provincial dans la planification, la programmation, la mise en œuvre/exécution, l’organisation et l’évaluation des actions, activités, opérations dans tous les secteurs et domaines d’intervention, tels que définis dans les DTF des deux projets;
  • Contribuer avec les autres membres de l’équipe du Programme PRODAKK/PRODEKK à la mise en place du cadre logique, en vue du suivi-évaluation du Programme;
  • Concevoir et mettre en œuvre le système de communication interne aux deux projets;
  • Organiser des actions spécifiques portant sur le renforcement des capacités des membres de l’équipe des deux projets;
  • Proposer et appliquer des méthodes et méthodologies participatives, susceptibles de maximiser l’impact des actions, activités et opérations des projets;
  • Contribuer è la production des rapports périodiques du programme tels que requis par les instances supérieures de la CTB;
  • Travailler en toute intelligence, franche collaboration et dans un esprit d’équipe, avec les autres secteurs du Programme;
  • Favoriser les échanges et la collaboration entre les différents partenaires internationaux, nationaux, provinciaux et locaux qui interviennent dans les territoires de mise en œuvre du Programme;
  • Veiller au respect des engagements avec les Institutions et organisations partenaires et avec leurs membres;
  • Contribuer à la rédaction des rapports d’avancement et des plans de travail pour validation par la Structure Mixte de Concertation Locale (SMCL);
  • Tenir le secrétariat opérationnel du coordonnateur provincial;
  • Assumer toutes autres fonctions, tâches ou activités supplémentaires ou complémentaires, conformes aux présents termes de référence lorsque requises par le Coordonnateur provincial.

Profil:

Qualifications requises:

  • Diplôme universitaire pertinent pour la fonction (agronomie, ingénierie, sciences de la formation ou équivalent, acquis par expérience professionnelle);
  • Minimum 8 ans d’expérience dans les domaines d’intervention du Programme;
  • Expérience en gestion de projets, de préférence dans le secteur du développement rural ainsi que dans l’un des thèmes transversaux ou dans les secteurs prioritaires du PIC RDC Congo-Belgique;
  • Expérience de travail avérée dans les ONG’s ou agence de coopération.
  • La connaissance du contexte sociopolitique, économique et culturel du Bandundu en général constitue un atout;
  • Bonne capacité d’analyse, de synthèse et conceptuelle;
  • Grande capacité organisationnelle, méthodique et méthodologique;
  • Capacité d’écoute et de négociation confirmée;
  • Esprit d’équipe et bonnes compétences en communication (vis-à-vis des collègues et interlocuteurs de nationalités, conditions et niveaux sociaux différents);
  • Connaissance et utilisation de MS Office, en particulier de Word, Excel, Power Point et de l’Internet;
  • Excellente connaissance orale et écrite du français;
  • La connaissance de l’anglais et des langues nationales du Congo sont un atout.

Comment postuler?

Postulez au plus tard le 21/12/2012 en envoyant votre CV accompagné d’une lettre de motivation, soit à l’adresse électronique: ctbrdc_sig@yahoo.fr, soit en déposant votre dossier de candidature aux adresses physiques suivantes:

A la Représentation de la CTB en RD Congo, Immeuble Cap IMMO, au croisement des Avenues Colonel Ebeya et de l’Hôpital, No Hl/1 – Commune de la Gombe.

Au Bureau de la Coopération Technique Belge au numéro 3, Boulevard National, ville de Kikwit. Référence Office de Route.

Pour les candidatures électroniques, n’envoyez que sous format Word et PDF, toute autre forme de dépôt de candidature sera rejetée.

Mentionnez clairement le numéro de l’avis sur l’enveloppe, dans l’objet de la lettre de motivation et dans l’objet du courriel.

Les candidatures seront traitées en toute confidentialité.

Seuls les candidat(e)s sélectionnées seront contactés pour les tests.

A compétence égale, priorité sera donnée aux candidatures féminines.

Les personnes ne correspondant pas au profil décrit sont priées de ne pas réagir à cette offre.

Sondage

Le Conseil national du travail plaide pour le réajustement du SMIG, le salaire minimum interprofessionnel garanti, actuellement fixé à 3 dollars américains. Selon vous: