Kinshasa : évaluation de la déclaration de Nairobi, sans les membres de l'ex-M23​

Les représentants de l’ex-rébellion du M23 n’ont pas participé vendredi 7 novembre à la réunion d’évaluation de la déclaration de Nairobi, le document reprenant les engagements pris le 12 décembre 2013 dans la capitale kenyane entre cet ancien mouvement rebelle et le gouvernement congolais, en vue du retour de la paix dans l’Est de la RDC. Les ex-M23 ont refusé de venir à Kinshasa, disant craindre pour leur sécurité.

Les envoyés spéciaux du secrétaire général de l’Onu dans les Grands Lacs, de l’Union européenne, des Etats-Unis, de l’Union africaine et de la Conférence internationale pour la région des Grands Lacs (CIRGL) ont assisté à cette rencontre tenue au siège du Mécanisme National de suivi de l’Accord-cadre d’Addis-Abeba.

La prochaine rencontre est prévue début décembre. Elle se tiendra «même sur la lune, pourvu que l’ex-M23 soit là pour en débattre», a prévenu François Muamba, coordonnateur de cette structure.

Sondage

Mots-clés populaires