Insécurité : nuit agitée dans certaines cités du Nord-Kivu

La nuit dernière a été agitée dans cerataines cités du Nord-Kivu. Un officier de la Police nationale congolaise a été tué par des personnes armées non autrement identifiées, à Goma dans le Nord-Kivu, vendredi 14 décembre tard dans la nuit. Dans la même ville, un échange des tirs a opposé deux bandits armés et des policiers en au quartier Virunga. Dans la cité de Kiwanja à Rutshuru, des hommes armés ont tué une femme et un jeune homme par balle dans la même nuit.

A Saké situé à 27 km au Sud de Goma, des pillages ont été enregistrés vendredi dans la soirée. Huit maisons et six boutiques auraient été pillées. Jusqu’à ce samedi dans la matinée, des coups de feu continuaient à y être entendus.

Les autorités militaires contactées sur place affirment que des patrouilles sont organisées pour arrêter tous les pillards qui, selon plusieurs témoignages recueillis sur place, seraient des militaires congolais.

Sondage

Trois regroupements de l’opposition appellent à une journée « ville morte » le 16 février prochain à Kinshasa pour exiger le respect de la constitution en rapport avec l’élection présidentielle. Selon vous :