Equateur: un militaire tue un jeune homme le jour de l’an à Mokolo

Un militaire a tué un jeune homme le mardi 1er janvier dans la soirée à Mokolo dans la province de l’Equateur. Les parents du défunt disent ignorer pourquoi le soldat a ouvert le feu en direction de la parcelle où la victime et les membres de sa famille célébraient le nouvel an.

Le militaire aurait été arrêté par ses collègues qui ont également empêché les membres de la famille du jeune homme tué de se venger.

Paniqué par les coups de feu, certains habitants de la localité se sont réfugiés à Mankolo et à Dongo Français au Congo Brazzaville. Le chef de groupement de Lobala 1 a confirmé ces informations.

Sondage

Le ministre chargé de l’initiation à la nouvelle citoyenneté a réaffirmé mercredi 2 septembre la détermination du gouvernement à rétablir le rite solennel du salut au drapeau dans les écoles de la RDC. Selon vous, cette pratique: