Faible utilisation des latrines par la population du Kasaï Oriental

 Selon le Programme national de l’hygiène et assainissement, à  peine 17 % des habitants de la province du Kasaï Oriental recourent aux toilettes aménagées. A Mbuji-Mayi par exemple, certaines personnes défèquent dans des sacs en plastique ou à l’air libre. Cette pratique constitue un danger permanent pour la santé de la population, affirme la division provinciale de la santé. Elle encourage la population à construire des latrines aménagées.

 Le point du sujet dans cet entretien que Marcel Ngombo a eu avec Dr André Kankonde, responsable de la division provinciale de la Santé.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Mots-clés populaires

RDC (117)
Ceni (85)
Kasaï (65)
Elections (64)
FARDC (62)
Police (48)
Monusco (42)
Beni (39)
Onu (38)
Kinshasa (34)
CNSA (32)
Léopards (24)
Lucha (23)
Goma (22)
élection (22)