Le Potentiel: « Guerre dans l’Est de la RDC : aucune négociation avec le M23 »

Des soldats des FARDC au Nord-Kivu.

Revue de presse de vendredi 21 septembre 2012

Le Potentiel indique ce matin à sa une que « compte tenu des positions ambigües de l’Union africaine (UA) et des tergiversations funestes de la Conférence internationale pour la région des Grands Lacs (CIRGL), la RDC ne doit pas se départir des acquis diplomatiques enregistrés ». Pour le confrère, tout effort tendant à faire du M23 un interlocuteur du gouvernement congolais est inacceptable.

Fait curieux à épingler, poursuit le quotidien, le communiqué du mercredi dernier du Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine relatif à la situation sécuritaire dans l’Est de la RDC ne fait aucunement mention de l’implication du Rwanda, se limitant juste à condamner l’action du M23 et de toutes les forces négatives actives sur le terrain.

Par ailleurs, Le Phare révèle que Les Congolais se contentent du service minimum… Ils ne cessent de défiler auprès des décideurs américains et onusiens, note le quotidien. Objectif : expliquer l’agression de leur pays par le Rwanda sous couvert du M23. Et De l’avis des observateurs américains, fait savoir Le Phare, les Congolais se contentent du service minimum car leur lobbying ne touche pas l’opinion publique américaine…

Pendant ce temps, L’Observateur annonce concernant la lutte contre la LRA que « la force d’intervention régionale de l’UA est fin prêteSes troupes sont regroupées au quartier général du contingent au Soudan du Sud et le commandement du contingent africain a été formellement conféré à un major ougandais ».

Dans un tout autre chapitre, La Tempête des tropiques s’intéresse aux travaux de l’Assemblée nationale et renseigne que le calendrier de la session de septembre a été adopté, hier au Grand Hôtel Kinshasa, le palais du peuple étant en réfection en perspective du XIVe sommet de la Francophonie. Plusieurs matières prévues à l’ordre du jour risquent de ne pas être abordées, fait remarquer le quotidien. Et cela, compte tenu de l’abondance des sujets à débattre, avec en priorité, le projet de loi des Finances.

La Prospérité : « Gare centrale-Kinsuka : Matata débloque la voie ferrée ! »

Consternations, pleurs, crises de tension. C’est la scène l’horrible vécue hier par certains habitants de Kintambo, rapporte la consœur. Les propriétaires des maisons longeant la voie ferrée, partant de l’avenue de Libération (ex -24 novembre) jusqu’à Kintambo- Magasin sont les victimes de cette casse, indique le tabloïd. Ces dernières ont assisté, impuissantes, à la démolition de leurs chères habitations. Un véritable travail de rasage de toutes les constructions anarchiques auquel les agents de la Police Nationale Congolaise se sont livrés, sur ordre du Gouvernement.

Sondage

Les élèves de certaines localités de Beni ne pourront pas reprendre le chemin de l’école à cause de l’insécurité, ont récemment constaté des députés de ce territoire du Nord-Kivu. Selon vous, il faudrait: