Le Potentiel : «L’armée rwandaise renforce ses positions autour de Goma»

Des déplacés fuyant les affrontements entre FARDC et M23 tentent de trouver refuge dans la ville de Goma (Dimanche 18 novembre 2012)

Revue de presse kinoise du vendredi 14 décembre 2012

Alors que des profondes divergences persistent entre la délégation gouvernementale et le M23 à Kampala, note Le Potentiel, l’armée rwandaise renforce ses positions autour de Goma, informe le journal citant Radio Okapi.

« Des sources contactées par la radio onusienne signalent que des militaires de Rwanda Defense Forces (RDF), seraient entrés en RDC le mercredi 12 décembre, via les deux postes frontaliers de Kasizi et Kanyanja, au Nord de Goma, dans le territoire de Nyiragongo. C’est le  territoire actuellement occupé par les rebelles du M23 », rapporte Le Potentiel.

Ce que le confrère estime être de mauvais augure sur les négociations de Kampala. « L’attitude du Rwanda n’est pas étrange. Elle tient d’une démarche mûrement réfléchie qui ne vise qu’une seule chose : faire plier Kinshasa aux revendications du M23. Parrain du M23 avec qui il partage des liens ombilicaux, le Rwanda ne semble pas prêt à lâcher du lest. Il continue à préparer le terrain à son poulain de sorte que le moment venu, la reprise de Goma soit facilitée », estime Le Potentiel.

Voila qui pousse Le Phare à affirmer que : «Le décor d’une nouvelle guerre africaine est planté en RDC ». Les scénarii de 1996 et 1998 semblent se répéter, note le quotidien. Avec, d’un côté, les armées du Rwanda, du Burundi et de l’Ouganda rangées derrière les mouvements rebelles. Et de l’autre, celles du Zimbabwe, de la Namibie et de l’Angola venues soutenir le régime de M’zee Kabila.

Aujourd’hui encore, relève Le Phare, les troupes rwandaises et ougandaises sont signalées à la frontière. Alors que le Zimbabwe et la Tanzanie viennent de confirmer leur participation à la Force internationale neutre. Si toutes ces armées se trouvent au même moment et sur un même front, ce sera le pire, prévient le tabloïd.

De peur de réveiller des démons endormis dans le camp du M23, Joseph Kabila devrait se garder de susciter la polémique ce samedi, conseille La Tempête des tropiques. Notamment lors de son adresse devant les sénateurs et députés réunis en congrès. De façon mesurée, il devrait éviter des questions qui fâchent et qui risqueraient de perturber l’ordre du jour des pourparlers qui se déroulent présentement à Kampala.

Pour sa part, Forum des As s’intéresse à l’élection, hier à Kananga, du gouverneur du Kasaï-Occidental. « Alex Kande l’emporte haut la main», titre le quotidien qui s’appuie sur le communiqué final de la Ceni qui donne Alex Kande gagnant avec 44 voix sur 47 votants. Alex Kande remplace à ce poste Hubert Kabasu babu déchu par les députés provinciaux pour mauvaise gestion.

Sondage

La session extraordinaire du conseil supérieur de la Magistrature s’est achevée jeudi à Kinshasa. Selon vous, pour assurer l’indépendance de la Magistrature, il faudrait surtout: