Eboulement dans la mine de Kalukuluku au Katanga : trois morts et plusieurs blessés

Trois creuseurs artisanaux sont décédés et plusieurs autres ont été blessés jeudi dans la mine de Kalukuluku, à Lubumbashi dans la province du Katanga, à la suite d’un éboulement. L’accident s’est produit à 9 h locales, rapporte radiookapi.net

Cette mine se trouve dans la commune de la Rwashi, dans la concession minière de Rwashi Mining. Des creuseurs artisanaux y opèrent régulièrement dans les galeries souterraines. C’est donc pendant l’exploitation que l’éboulement s’est produit. L’alerte a été lancée pour porter secours aux personnes enfouies sous terre. Au terme d’un effort collectif de plusieurs autres creuseurs, treize camarades ont pu être extraits. Mais trois d’entre eux étaient déjà morts, asphyxiés. Les survivants ont été conduits à l’hôpital militaire de la Rwashi. Selon des témoins, d’autres creuseurs seraient encore coincés dans les galeries souterraines. Leur nombre est difficile à déterminer pour le moment, ont-ils indiqué. Un des rescapés a affirmé que la mine présentait déjà des fissures depuis quelques semaines. Pour sa part, la bourgmestre de la juridiction, Mme Stella Ilunga, a invité l’Association des exploitants miniers artisanaux du Katanga (AEMAK) à prendre ses responsabilités face à ce genre de drame.

Sondage

La session extraordinaire du conseil supérieur de la Magistrature s’est achevée jeudi à Kinshasa. Selon vous, pour assurer l’indépendance de la Magistrature, il faudrait surtout: