Sud-Kivu : faire de la forêt d'Itombwe une réserve naturelle

La question a été au centre d’un atelier de deux jours organisé à Bukavu et qui a réuni, mardi et mercerdi, des acteurs et des chercheurs du domaine de la conservation de la nature. Objectif de la réflexion: comment faire de la forêt des massifs d’Itombwe, dans le territoire de Mwenga, une réserve naturelle, compte tenu des potentialités qu’elle renferme en faune et en flore, rapporte radiookapi.net

Les populations autochtones sont favorables à cette idée. Ainsi, selon un chef coutumier de la contrée, il est aujourd’hui plus que jamais impérieux de protéger les massifs d’Itombwe, riches en diverses espèces animales et végétales, et ce, pour les générations futures. Cependant, ce chef coutumier, un Muami, revendique l’implication des populations autochtones dans la gestion de ce patrimoine. « Nous revendiquons que les Bami prennent en charge la sauvegarde de ce patrimoine et que l’ICCN (Institut congolais pour la conservation de la nature) vienne en appui technique », a déclaré ce chef coutumier.

Sondage

Dans deux conférences de presse séparées hier à Kinshasa, Martin Kobler, le chef de la Monusco et Thomas Periello, envoyé spécial des Etats-Unis dans les Grands Lacs ont réaffirmé la position de la communauté internationale qui tient à voir la RDC organiser la présidentielle et les législatives dans les délais constitutionnels. Selon vous: