Goma : un député provincial devant la justice pour falsification de sa date de naissance

Le Tribunal de grande instance de Goma a remis au 31 juillet prochain, l’audience initialement prévue hier jeudi, dans l’affaire qui oppose Matsoro Bin Mitondwe Faustin, candidat malheureux du Rassemblement congolais pour la démocratie, RCD, aux dernières élections législatives provinciales dans la circonscription de Lubero, au député Muhindo Nzangi Butondo, élu de la même circonscription, pour le compte du parti “Mouvement social pour le Renouveau”, MCR. C’est pour la première fois qu’un élu local est trainé devant la justice au Nord-Kivu, rapporte radiokapi.net

L’honorable Muhindo Nzangi était absent à l’audience de jeudi, bien Il a été représenté par ses avocats. Selon le président de la chambre, Céleste Tshibangu, l’ audience a été remise à une semaine, le tribunal ayant constaté que le prévenu a été induit en erreur par le conseil de ses avocats, en plus du fait qu’il est une personnalité de la province.
Muhindo Nzangi est accusé d’avoir falsifié sa date de naissance sur les documents d’identité. Selon l’acte d’accusation, en effet, il est né en 1982, mais pour des raisons électoralistes, il se serait prévalu d’être né en 1980, pour ainsi prétendre avoir l’âge minimal requis de 25 ans, alors qu’il en avait réellement moins, en 2006.
Le Tribunal de grande Instance de Goma a requis sa présence physique à la séance du 31 juillet prochain, séance qui sera, selon le président du tribunal, contradictoire pour toutes les parties.
S’il est reconnu coupable, le député Muhindo Nzangi risque l’invalidation de ses fonctions, a déclaré un avocat du barreau de Goma.

Sondage

La session extraordinaire du conseil supérieur de la Magistrature s’est achevée jeudi à Kinshasa. Selon vous, pour assurer l’indépendance de la Magistrature, il faudrait surtout: