Bas-Congo : 7% de la population n’ont pas accès à des installations hygiéniques adéquates, selon Médecin d'Afrique

Sept pour cent de la population du Bas-Congo n’ont pas de latrines publiques qui répondent aux normes requises, a déclaré lundi 28 janvier le coordonnateur provincial de l’ONG Médecins d’Afrique, Augustin Benazo, qui lutte contre le Choléra dans cette province de plus de quatre millions d’habitants.

Augustin Benazo juge cette situation inquiétante à cause du risque des maladies d’origine hydrique, comme le choléra.

Pour y remédier, l’ONG Médecins d’Afrique forme depuis le week-end dernier 35 ouvriers dans les zones cibles pour la construction de latrines de qualité à faible coût.

« Nous pensons que cette action peut apporter un plus dans l’amélioration du taux de service d’assainissement dans la province », a ajouté Augustin Benazo.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (113)
Ceni (67)
FARDC (65)
Kasaï (60)
Elections (50)
Monusco (42)
Beni (41)
Onu (34)
Police (33)
CNSA (28)
Kinshasa (26)
Division I (23)
Caf (23)
Ituri (23)
Lubero (21)