Des fournisseurs internet créent un point d’échange pour accélérer les connexions à Kinshasa

Une page Internet.

Les fournisseurs des services internet en RDC ont mis en place, depuis quelques jours, le Kinshasa internet exchange point (Kinix). Cette technologie doit accélérer la connexion entre les utilisateurs internet dans la capitale congolaise en mettant en réseau tous les réseaux internet de la ville. Un connaisseur du domaine confie que l’avantage de cette technologie est qu’elle permet de relier directement deux utilisateurs internes sans passer par un réseau extérieur.

La vidéoconférence, la télémédecine, le cyber apprentissage, le cyber commerce et la cyber finance notamment pourront bénéficier du Kinix.

Vingt-six ingénieurs représentant six fournisseurs internet ainsi que les représentants de l’organe de régulation des télécommunications (ARPTC), de la Banque Centrale du Congo, des quelques universités locales et de régies financières ont suivi une formation théorique et pratique à Kinshasa sur l’utilisation de cette technologie.

Des experts recommandent aux Kinois de créer des sites internet et des applications, hébergés à Kinshasa, utiles pour que les habitants de la capitale profitent réellement de cette nouvelle technique.

«Il faut, par exemple, que les régies financières aient un site internet actualisé avec des applications permettant aux opérateurs économiques de payer leur impôt sur internet ou de faire leur déclaration d’impôts par le même canal », a expliqué un autre expert.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Sondage

Le ministre chargé de l’initiation à la nouvelle citoyenneté a réaffirmé mercredi 2 septembre la détermination du gouvernement à rétablir le rite solennel du salut au drapeau dans les écoles de la RDC. Selon vous, cette pratique: