Kinshasa: la pluie fait près de 10 morts et d’importants dégâts matériels

Une famille inondée par les eaux de pluie, tente de récupérer leurs biens en évacuant les eaux stagnantes dans la parcelle. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

La pluie diluvienne qui s’est abattue dans la nuit de samedi 8 à dimanche 9 décembre à Kinshasa aurait causé la mort de près de dix personnes, a affirmé la porte-parole du gouvernement provincial de Kinshasa, Thérèse Olenga. Selon la même source, cette pluie a provoqué des dégâts matériels importants dans plusieurs quartiers de la capitale congolaise.

« On déplore hélas des cas de décès, nous attendons que les commissions qui ont été déployées sur différents sites viennent nous confirmer les faits. C’est vrai que nous avons rencontré quelques familles qui déplorent des pertes des vies humaines mais nos commissions devront aussi se déployer vers les morgues et des différents services pour confirmer cela », a déclaré Thérèse Olenga.

La ministre provinciale de l’Information a aussi déploré des cas d’inondations, d’éboulements et des dégradations des routes.

Dans la partie Est de la ville, le débordement de la rivière Kalamu a causé des inondations dans le quartier Funa, aux alentours de l’usine de fabrication de mousses, Complast.

Il y a des quartiers de la ville où les biens des habitants ont été emportés par les eaux de cette pluie.

A l’Ouest de la capitale, on signale un éboulement sur l’avenue Tourisme, au quartier Mimoza dans la commune de Ngaliema et l’écroulement du mur de la compagnie chinoise de construction CREC.

L’avenue de la Montagne, à quelques mètres du Palais de marbre, à Binza Ma campagne, Ngaliema, a été complètement inondée, rendant ainsi difficile la circulation routière.

Fin octobre dernier, trois jeunes garçons avaient trouvé la mort après l’écroulement d’un un mur au quartier Joli Parc à Ngaliema pendant la pluie qui s’était abattue sur la ville.

A Mombele, dans la commune de Limete, près de cents maisons avaient été complètement submergées par les eaux de la rivière Mososo, commune de Limete.

La ministre provinciale Thérèse Olenga a  indiqué que le gouvernement provincial a déjà commencé des interventions d’urgence pour réparer quelques préjudices constatés le long des artères de la ville.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Sondage

La session extraordinaire du conseil supérieur de la Magistrature s’est achevée jeudi à Kinshasa. Selon vous, pour assurer l’indépendance de la Magistrature, il faudrait surtout: