Pour Vclub, la Division I doit être suspendue en attendant l’examen de sa requête à la CSJ

TP.Mazembe (Noire-blanc) contre AS-V. Club (vert-noire) le 15/04/2012 au stade des Martyrs à Kinshasa, score : 2-2. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

La Cour suprême de justice (CSJ) a décidé de raccourcir le délai prévu pour statuer sur la requête de l’As Vclub réclamant l’annulation de l’arrêté du ministre de Sport qui prolonge le championnat national de football jusqu’au 20 novembre. Le début de l’examen de cette requête introduite le 12 novembre devrait intervenir trente jours après mais le procès débutera le 20 novembre. Pour les avocats de l’As Vclub, cette décision de la Haute cour implique la suspension du championnat en attendant l’examen de sa requête.

Le championnat national de fotball, prolongé une première fois après le 31 août- date officielle de sa fin- a été prolongé une seconde fois le 2 novembre dernier de dix-huit jours par le ministre des Sports, Baudouin Banza Mukalay.

En saisissant la Cour suprême de justice, Vclub espère obtenir l’annulation de cette deuxième prolongation.

Le club kinois dénonce « l’excès des pouvoirs du ministre en violation de l’article 55 de la loi n°011/02 du 24 décembre 2011 ».

Cet article, qui porte les principes fondamentaux relatifs à l’organisation et à la promotion des activités physiques et sportives en République démocratique du Congo, stipule :

Le ministre ayant les sports dans ses attributions veille au bon  fonctionnement des organismes sportifs ainsi qu’au respect de l’éthique  au sein du mouvement sportif.

Il contrôle les organismes détenteurs de la délégation du pouvoir,  sans toutefois faire immixtion dans les aspects internes des disciplines régies par les organisations sportives internationales.

Vclub doit jouer ce dimanche 18 novembre contre Mazembe qui doit  clôturer le championnat le 20 novembre face à DCMP.

Les Verts et noirs sont actuellement premiers du classement de la Division I avec 62 points pour 22 matches joués devant Mazembe (61 points, 21 matches) et DCMP (54 points, 22 matches).

Lire aussi sur radiookapi.net:

Sondage

Le Conseil national du travail plaide pour le réajustement du SMIG, le salaire minimum interprofessionnel garanti, actuellement fixé à 3 dollars américains. Selon vous: