Chan 2014: les Léopards débutent les entraînements jeudi à Kinshasa

Les léopards locaux vainqueurs de la première édition du CHAN (8 mars 2009, Abidjan)

Initialement prévu pour mercredi 5 juin, le début des entraînements des Léopards évoluant au pays interviendra le jeudi 6 juin au stade des Martyrs de Kinshasa. Selon le secrétaire intendant de l’équipe, Bageta Dikilu, la journée de mercredi a été consacrée à une prise de contact entre le staff technique et l’ensemble de joueurs.

Les séances d’entraînements seront dirigées par Papy Kimoto, l’adjoint de Santos Muntubile. Adjoint de Claude Leroy, ce dernier est à Tripoli (Lybie) avec la sélection nationale A qui prépare le match contre la Lybie, comptant pour la 4e journée des éliminatoires du Mondial-Brésil 2014.

Pour se qualifier au Chan 2014, la RDC jouera contre la République du Congo le dimanche 7 juillet à Kinshasa et le match retour est prévu deux semaines après à Brazzaville.

Le match aller sera officié par un quatuor arbitral ougandais. Il s’agit de Batte Denis (arbitre central), Ssonko Mark (assistant 1), Kayondo Samuel (assistant 2) et Miro Brian Nsubuga (arbitre protocolaire). Le commissaire de ce match est Mpele Pierre du Cameroun.

Par ailleurs, des arbitres de la RDC ont été choisis par la CAF pour officier la rencontre entre le Swaziland et l’Angola. Il s’agit de Madila Achille (arbitre central), Safari Kabene Olivier (assistant 1), Mputu Lopele Freddy (assistant 2) et Nkongolo Mupemba Ignace (arbitre protocolaire).

Le Championnat d’Afrique des nations (Chan) est réservé aux joueurs évoluant sur le continent.

Sa première édition s’est déroulée en Côte d’Ivoire en 2009. Elle a été remportée par la RDC. La Tunisie a remporté la deuxième édition jouée au Soudan en 2011.

Compte tenu du changement de calendrier d’organisation de la Can, qui se disputera désormais pendant des années impaires, le Chan se jouera les années paires. La troisième édition est prévue en janvier 2014 en Afrique du Sud.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Sondage

Dans deux conférences de presse séparées hier à Kinshasa, Martin Kobler, le chef de la Monusco et Thomas Periello, envoyé spécial des Etats-Unis dans les Grands Lacs ont réaffirmé la position de la communauté internationale qui tient à voir la RDC organiser la présidentielle et les législatives dans les délais constitutionnels. Selon vous: