Foot-RDC : Ngoyi Kasanji déplore l’arrêt du match DCMP-Sanga Balende

Le président de Sanga Balende et gouverneur du Kasaï-Oriental, Alphonse Ngoyi Kasanji le 18/09/2012 à Mbuji Mayi au Kasaï-Oriental. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Le président de Sanga Balende de Mbuji-Mayi, Alphonse Ngoyi Kasanji, a fustigé l’arrêt du match ayant opposé son équipe à celle de DCMP de Kinshasa (0-0). Cette rencontre de la 4e journée du groupe B du championnat national jouée dimanche au stade des Martyrs s’est arrêtée à la 85e minute dans la confusion, après la coupure du courant électrique au stade. Dans une conférence de presse qu’il a tenue lundi 18 novembre dans la capitale congolaise, il a demandé à la Ligue nationale de football (Linafoot) « de prendre ses responsabilités ».

Sans vouloir se prononcer au nom des membres du comité de la Linafoot, Ngoyi Kasanji dit leur donner des éléments pour statuer sur ce cas.

Pour lui, il y a eu refus de jouer de la part de DCMP, mais aussi le manque de sécurité au stade pour ses joueurs.

« DCMP devrait nous sécuriser. Du début à la fin, notre club était dans une insécurité totale. On nous a évacués, le comité de Sanga Balende et celui de la Linafoot, à la 70e minute à cause des fanatiques de DCMP. On a jeté des projectiles qui ont atteint nos joueurs sur l’aire de jeu », affirme Ngoyi Kasanji.

Le match DCMP-Sanga Balende a connu plusieurs débordements de la part des supporters des deux équipes qui se sont illustrés par des pratiques fétichistes et envahissement de l’aire de jeu.

Dans le dernier quart d’heure de jeu (le score était de zéro but partout), le gardien de Sanga Balende est resté au sol après un corner joué par le DCMP. Après avoir reçu des soins, il s’est relevé. Dans les secondes qui ont suivi c’était au tour de celui de DCMP de s’écrouler tout seul. Les médecins lui ont administré des soins.

Lorsque l’arbitre lui a demandé de se relever, il a refusé. L’arbitre a demandé son remplacement mais cela n’a pas été fait. Quelques temps après, il s’est relevé. A peine il regagnait sa cage, les lumières du stade des Martyrs se sont éteintes du côté de la tribune d’honneur,  où une dizaine de projecteurs étaient allumés, plongeant le stade dans la noir.

C’est dans cette confusion que le match s’est arrêté.

Ngoyi Kasanja indique que dans ce noir, ses joueurs ont été victimes d’agression de la part des supporters de DCMP.

« Le joueur Kanku et notre gardien ont été tabassés par des supporters de DCMP », dit-il.

« c’est une attitude déplorable », fustige le président de Sanga Balende qui souhaite que les matches se jouent dans un climat de fair-play.

Prenant l’exemple de son équipe, Ngoyi Kasanji indique que les clubs qui viennent jouer à Mbuji-Mayi sont toujours bien accueillis.

« Nous avons l’habitude d’accueillir différents clubs à Mbuji-Mayi dont le DCMP. Et Généralement, moi-même je les reçois. J’accueille les clubs et même leurs représentants. A plusieurs occasions, je leur ai remis des enveloppes, pas moins de 5000 USD que je remets aux enfants [Ndlr : les joueurs des équipes visiteuses]. Même quand ils nous ont battus [le DCMP a battu Sanga Balende l’année dernière à Mbuji-Mayi, 1-0], j’ai accueilli le président Musanganya et lui ai remis une enveloppe », révèle-t-il.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (108)
FARDC (65)
Ceni (62)
Kasaï (59)
Monusco (43)
Elections (43)
Beni (42)
Police (33)
Onu (30)
Kinshasa (27)
CNSA (26)
Division I (24)
Caf (23)
Ituri (22)