Equateur: les députés provinciaux destituent la vice-gouverneur Jeannine Ntombi

La vice-gouverneur de province de l’Equateur, Jeannine Ntombi Embele, est déchargée de ses fonctions par motion de défiance votée par l’assemblée provinciale lors de la plénière du vendredi 10 février, qui s’est déroulée sous tension dans la ville de Mdandaka. Ses sympathisants et ceux de son titulaire, qui l’accuse d’incompétence, s’étaient postés devant l’hémicycle avant d’être dispersés par la police nationale.

Sur les 16 députés provinciaux présents à la plénière de ce vendredi, 15 ont voté pour la motion de défiance contre la vice-gouverneur de province.

Cette motion a été  initiée par le député provincial Willy Bokonga, élu de Lukolela. Elle accuse la vice-gouverneur Jeannine Ntombi  d’incompétence et d’être en désaccord avec son titulaire Tony Bolamba.

Déjà, à l’ouverture de cette session extraordinaire de l’assemblée provinciale de l’Equateur consacrée au réaménagement de la rémunération des ministres provinciaux, cette motion pesait sur celle-ci comme l’épée de Damoclès. Mais, la question avait été renvoyée aux séances ultérieures.

Ce vendredi, les sympathisants de deux camps s’étaient amassés devant l’hémicycle. La police est arrivée sur le lieu pour sécuriser le déroulement de la plénière.

Elle a dû tirer des coups de feu en l’air pour les disperser, avant que les députés provinciaux ne se réunissent pour destituer la vice-gouverneur. Ainsi donc, Tony Bolamba reste seul à la tête de la province comme son collègue Bienvenu Esimba de la Mongala.  

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Le député Mirindi a retiré sa proposition de loi portant organisation et fonctionnement du Conseil national de suivi de l’Accord (CNSA), estimant qu’il est déjà tard de l’examiner à trois mois de la fin du délai imparti par l’accord de la Saint Sylvestre. Selon vous :

Mots-clés populaires

RDC (148)
Ceni (115)
Elections (80)
Police (50)
FARDC (48)
Monusco (39)
Kasaï (38)
CNSA (37)
Kananga (36)
élection (35)
Kinshasa (33)
Grève (26)
gouverneur (25)
Léopards (24)
Onu (23)
Beni (21)