Marche des catholiques en RDC: António Guterres exige «des enquêtes crédibles »

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, se dit préoccupé par la mort d'au moins six personnes lors de la marche organisée par les laïcs catholiques pour exiger la mise en œuvre complète de l'accord politique du 31 décembre 2016 en République démocratique du Congo. Il appelle les autorités congolaises « à mener des enquêtes crédibles sur ces incidents » et à traduire les responsables en justice.

Au moins 63 personnes auraient en outre été blessées lors de la répression par les forces de l’ordre de ces manifestations dans plusieurs villes du pays.

M. Guterres exhorte les forces de sécurité congolaises à faire preuve de retenue et à faire respecter les droits du peuple congolais à la liberté d'expression et de réunion pacifique. Il appelle également au plein respect des lieux de culte.

Le Secrétaire général de l’ONU a réitéré son appel aux acteurs politiques congolais pour qu’ils puissent « œuvrer pour la mise en œuvre complète de l'accord politique du 31 décembre, qui reste la seule voie viable vers la tenue des élections, le transfert pacifique du pouvoir et la consolidation de la stabilité en République démocratique du Congo.»

Les manifestations des laïcs catholiques – interdites par les autorités – ont été réprimées par les forces de l’ordre. Le bilan provisoire de cette répression diverge selon les sources : la MONUSCO parle de six morts ; l’ONG ACAJ, de neuf, et la police, de deux.  

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner