Le Potentiel : «La plateforme électorale de Katumbi est là: ‘Ensemble pour le changement’»

Revue de presse du mardi 13 mars 2018

«La plateforme électorale de Katumbi est là: ‘Ensemble pour le changement’ », titre à la une Le Potentiel. Il s’agit d’un mouvement politique de l’opposition, qui a vu le jour en Afrique du Sud, et qui est sortie des entrailles du RASSOP et dont les membres se réclament de Moïse Katumbi, écrit le quotidien. Et le quotidien de préciser que ce mouvement ambitionne de fédérer toutes les forces politiques et sociales en vue d’accompagner Moïse Katumbi à l’accession à la magistrature suprême, au terme d’élections du 23 décembre 2018.

RDC-élections 2018, l’opposition au gré des vagues, titre à la une La Prospérité. Ce quotidien rappelle que tantôt, elle exige une transition sans Kabila, tantôt elle essaie de baliser la voie des élections, tantôt, il est question d’y aller quelles que soient les conditions.

Ainsi, la bataille de l’alternance sera tellement âpre au sein de l’opposition phagocytée par des luttes internes et des fractures liées à la crise de leadership. Il sera difficile que l’opposition se présente en bloc dur, écrit le quotidien.  

Forum des As titre à la une : les contours du big bang politiques se précisent. PALU-MLC, les raisons d’un rapprochement. L’accord entre ces deux partis n’ayant pas été signé pour l’éternité, le parti de Gizenga a la latitude de composer avec qui il veut pour aller aux élections.

«Tout n’a pas été que rose dans l’alliance PALU-MP. Au parti cher au Patriarche Antoine Gizenga, certains brandissent des cas perçus ici comme frustrants. Notamment dans la gestion des ambitions lors de chaque redistribution des cartes. Le cas le plus récent est celui de la territoriale où le PALU affirme ne pas trouver son compte », explique le tabloïd.

La Tempête des Tropiques s'intéresse au dernier communiqué du Comité Laïc Catholique, évaluant les dernières marches organisées en RDC. Selon le quotidien, le CLC se réjouit des résultats récoltés lors de ces trois actions lancées à travers le pays, avec dix victoires, surtout pour avoir éveillé la conscience des Congolais.

A ce sujet, Le Phare rapporte que Les laïcs catholiques estiment avoir permis au peuple congolais de vaincre la peur et de l’avoir renvoyée dans le camp des hommes au pouvoir, d’avoir fait bouger les lignes avec le ballet de plusieurs chefs d’Etats d’Afrique centrale et australe à Kinshasa, d’avoir fait

adhérer des millions de Congolaises et Congolais à l’exigence de l’application intégrale de l’Accord du 31 décembre 2017, d’avoir obtenu l’adhésion des évêques catholiques à leur démarche et enfin d’avoir cristallisé dans les esprits le rêve d’un changement imminent de gouvernance au sommet de l’Etat. C’est la première des dix victoires que le CLC revendique du le pouvoir en place.      

« Notre deuxième victoire, c’est d’avoir transféré la peur dans le camp de nos dirigeants politiques, militaires, policiers et autres agents des services de sécurité », écrit le CLC dans un message intitulé : « Jusqu’au bout, nous irons » et que le journal publie intégralement.

En suspendant les marches qu'il juge contre-productives, L'Avenir pense que le CLC capitule. Au regard de l’évolution de la situation politique actuelle en RDC, le CLC dans un communiqué rendu public lundi,  a mis fin à ses marches, selon le quotidien. En vue de faire fléchir le pouvoir en place, les initiateurs de ces marches dites pacifiques affirment poursuivre avec d’autres initiatives. Ainsi, le nouveau chronogramme du CLC prévoit une messe le 16 mars, en mémoire des disparus de la dernière marche du 25 février 2018, mentionne le quotidien.

Un autre sujet qui intéresse les journaux parus à Kinshasa, c’est la déclaration du collectif des églises chrétiennes de la RDC, qui s’insurgent contre tout mouvement susceptible de troubler la paix et la quiétude des fils et filles du pays.

"Réunis comme un seul homme, conscients de leur rôle de rassembleurs, animés par le souci de voir la RDC vivre en paix, les pasteurs appartenant à des églises chrétiennes, appellent les Congolais, de l’opposition et de la majorité au pouvoir, croyants et non croyants, à se préparer pour participer aux élections dans la paix, l’estime et le respect des lois des institutions du pays", écrit la Tempête des Tropiques.

 

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner