Leila Zerrougui : «L’application de règles du jeu similaires pour tous est une garantie de la crédibilité du processus électoral»


La représentante spéciale du secrétaire général des Nations unies en RDC, Leila Zerrougui a estimé ce jeudi 11 octobre que « l’application de règles du jeu similaires pour tous est une garantie fondamentale de la crédibilité de l'ensemble du processus électoral ». Elle a fait cette déclaration lors de la présentation du rapport sur la République démocratique du Congo devant le Conseil de sécurité.

A deux mois et demi des élections présidentielle et législatives nationales et provinciales, affirme Mme Zerrougui, le processus électoral évolue conformément au calendrier électoral. Des étapes décisives ont été franchies, a-t-elle fait remarquer.

« La loi électorale a été révisée, le fichier électoral établi et soumis à un audit ; 21 candidats ont été validés pour concourir à la Présidence de la République, 15 505 candidats à l'Assemblée nationale et 19 640 candidats aux assemblées provinciales. Il est toutefois regrettable que bien que plus de 50 % des électeurs soient des femmes, le pourcentage des candidatures féminines ne dépasse pas 12 % du total des candidats aux élections législatives et provinciales et qu’une seule femme se soit présentée à l’élection présidentielle », a indiqué Mme Leila Zerrougui.

Elle a salué « la posture constructive des acteurs politiques de tous bords qui ont, de manière très constante, démontré leur engagement continu dans le processus électoral, y compris suite aux décisions de la Cour constitutionnelle qui ont abouti à l’invalidation des candidatures à l’élection présidentielle de certains leaders de l’opposition politique ».

Dispositifs de sécurité électorale

La sécurisation des élections est une autre condition préalable pour des élections crédibles et paisibles, a indiqué la représentante du secrétaire général de l’ONU en RDC. Il est important d’assurer la sécurisation non seulement des candidats aux prochains scrutins mais aussi et surtout de l’environnement dans lequel vont se dérouler la campagne et les scrutins à proprement parler.

« La tâche s’annonce difficile pour sécuriser les zones dans lesquelles sont stationnés des groupes armés qui utilisent de plus en plus l’agenda politique au profit de leurs propres intérêts. Nous recommandons à cette fin la mise en place de dispositifs de sécurité électorale ainsi que la coordination stratégique des différentes entités de défense et de sécurité nationales », a également déclaré Mme Zerrougui qui s’adressait au conseil de sécurité par vidéoconférence à partir de Kinshasa.

/sites/default/files/2018-10/cs.rdc_.11.oct_.2018.speech.rssg_.zerrougui.jl_.pdf

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ebola (98)
RDC (86)
Ceni (80)
Elections (76)
élection (53)
Beni (43)
FARDC (41)
Monusco (40)
ADF (27)
Caf (25)
Vclub (24)
Opposition (23)
MLC (22)
Léopards (21)