Ebola : la RDC procède aux essais cliniques des trois molécules expérimentales

La République démocratique du Congo (RDC) procède à l’essai clinique des trois molécules expérimentales ou médicaments sur 336 malades atteints à virus Ebola dans la ville de Beni. Le Directeur de l’Institut national de recherche biomédicale (INRB), Jean-Jacques Muyembe, l’a annoncé, jeudi 6 décembre à Kinshasa. Ce test consiste à montrer l’efficacité et l’innocuité de ces trois médicaments, en vue de trouver un seul médicament capable de traiter la maladie à virus Ebola.

Les trois molécules ou médicaments soumis l’essai clinique renforcé sont le ZMAP, MAB114 et le REMDESIR. Il est administré sur 336 malades, en raison de 112 malades par groupe.

Cette étude est l’une des composantes importantes à la réponse contre Ebola.

« L’épidémie est loin d’être terminée. Et les méthodes traditionnelles que nous utilisons pour rompre la chaine de transmission par l’isolement des malades, la prise en charge, par les funérailles sécurisées, par la mobilisation sociale ne suffisent pas. Nous voulons maintenant traiter les malades, nous les traitons avec quatre molécules que l’OMS a autorisées », a fait savoir Jean-Jacques Muyembe.

Selon lui, la durée et la taille de l’essai clinique peut aller jusqu’à cinq ans.

« Cette étude d’après les statistiques s’élève à 336 malades. C’est difficile dans une seule épidémie de récolter ces 336 malades, c’est pourquoi nous disons que cette étude peut durer 5 ans et peut s’étendre à d’autres pays que la RDC », a indiqué le directeur de l’INRB.

S’agissant de la question éthique, il a affirmé avoir reçu l’autorisation du Comité d’Ethique, de l’autorité nationale de la règlementation et du comité scientifique indépendant.

Une quatrième molécule sera expérimentée, après l’avenant du protocole des trois premières, a-t-il ajouté.

5 nouveaux cas à Beni

Dans un communiqué publié la veille de l’annonce de cet essai clinique, le ministère de la Santé rapporte 5 nouveaux cas confirmés, dont 2 à Katwa, 1 à Butembo, 1 à Komanda et 1 à Mbalako, dans la province du Nord-Kivu.

Trois nouveaux décès sont également signalés notamment 1 à Mabalako, 1 à Katwa et 1 à Komanda.

Le ministère de la Santé annonce également que 94 cas suspects sont en cours d’investigation.

Depuis le début de cette épidémie, le nombre total de cas est de 458 dont 410 confirmés et 48 probables parmi lesquels 146 personnes guéries et 271 décès.

Pour ce qui est de la vaccination, plus de 40 mille 493 personnes ont été vaccinées à ce jour contre la maladie à Virus Ebola dans les provinces du Nord Kivu et Ituri.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (65)
Elections (58)
Ebola (57)
RDC (56)
FARDC (52)
Monusco (47)
élection (45)
Beni (43)
ADF (37)
FCC (36)
Caf (28)
Vclub (24)
Opposition (23)
Léopards (19)