Goma: des irrégularités et exceptions soulevées par les parties à la reprise du procès Sheka

Des irrégularités administratives et des exceptions ont été soulevées par les parties civiles et le conseil des prévenus à la reprise du procès de Ntabo Ntaberi Sheka et ses co-accusés jeudi 6 décembre à la cour militaire opérationnelle à Goma.

Il s’agit notamment de la connexité des charges entre les prévenus, soulevée par les parties civiles, mais aussi l’incompétence présumée de la cour militaire opérationnelle pour juger quelques prévenus, selon les avocats de ces derniers. L’audience du jour était consacrée à l’identification des prévenus.

Ntabo Ntaberi alias Sheka, Chef de la rébellion Nduma Defense of Congo, s’est rendu mercredi 26 juillet à la Monusco, au nord de Walikale. Il est poursuivi pour « crime contre l’humanité », « viols » et « pillages. 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (63)
Elections (58)
Ebola (57)
RDC (56)
FARDC (54)
Monusco (46)
élection (45)
Beni (43)
ADF (37)
FCC (36)
Caf (28)
Vclub (24)
Opposition (23)
Léopards (20)