Kinshasa : le CEPAS organise des journées sociales sur la redevabilité des pouvoirs publics

 Le Centre d’étude pour l’action sociale (CEPAS) a ouvert ce lundi 25 mars à Kinshasa des journées sociales sur le thème de redevabilité des pouvoir publics. Ces journées visent à amener les participants à s’investir, conformément à la législation congolaise afin que les dirigeants congolais apprennent à rendre compte de leur gestion au peuple.

Pour le directeur du CEPAS, Alain Nzadi a Nzadi, les pouvoirs publics ne devraient plus continuer à gérer « en chèque en blanc » qui favorise des détournements des deniers publics et l’enchérissement illicite.

« Il est normal que ceux qui exercent le pouvoir politique qui vient du peuple, rendent compte à ce peuple. Or, dans la pratique, nous constatons que les autorités politiques ont l’impression de recevoir un chèque en blanc et de faire ce qu’ils veulent. Quand quelqu’un devient ministre, dans l’entendement populaire, on pense qu’au bout de son mandat, il doit nécessairement devenir riche. Nous pensons qu’il est important de réfléchir sur les mécanismes qui contraindraient les élus à rendre compte au peuple », explique Alain Nzadi a Nzadi.

Ces trois jours de réflexion réunissent les acteurs politiques et sociaux.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (171)
Ebola (55)
FARDC (54)
Beni (37)
Kinshasa (37)
Ceni (32)
Monusco (29)
Yumbi (27)
FCC (27)
élection (26)
UDPS (24)
Linafoot (24)
Sécurité (23)
Corruption (23)
Vclub (22)
Mazembe (22)