La députée Solange Masumbuko déplore l’absence des femmes à la tête des provinces

Après les élections des gouverneurs et vice-gouverneurs tenues à travers la RDC, la députée nationale Solange Masumbuko considère que l’absence des femmes à la tête des provinces est une situation déplorable.

L'élue du district de Lukunga a estimé dimanche 14 avril que le pays est encore dans "le règne du patriarcat" et évoque les cas de Mme Mwanza et de Eve Bazaiba qui n’ont pas été élues gouverneures respectivement au Sud-Kivu et dans la province de la Tshopo.

La députée Masumbuko propose un système de discrimination politique qui consiste à introduire des quotas institutionnels ou des quotas nominatifs des femmes au gouvernorat.

Malgré l’absence d’une femme à la tête d’une province, Solange Masumbuko espère qu'une femme sera élue comme présidente de l'Assemblée nationale.

L'ancienne ministre Jeannine Mabunda est pressentie candidate à ce poste.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (171)
Ebola (63)
FARDC (52)
Kinshasa (31)
Ceni (31)
FCC (29)
Beni (28)
Unpc (27)
UDPS (26)
Corruption (25)
Monusco (21)
Butembo (21)
Sécurité (20)
élection (19)
Police (19)
Goma (18)