L’ampleur de l'insécurité au Tanganyika dépasse les autorités locales, selon des députés

Les élus du Tanganyika demandent au Président de la République de s’impliquer personnellement pour restaurer la paix dans cette province. Selon eux, « l’ampleur de cette insécurité dépasse les autorités locales ».

Les députés nationaux élus de la province du Tanganyika condamnent l’insécurité récurrente dans leur province. Ils se sont exprimés lundi 13 mai à Kinshasa, en marge du séminaire des gouverneurs et vice-gouverneurs.

Ils relèvent le grand banditisme, le viol, les vols à mains armées et les tracasseries « de tout genre ».

 « Les élus de l’opposition du Tanganyika ont constaté avec regrets que la situation sécuritaire est déplorable à travers toute la province. Il s’observe depuis plusieurs mois, une recrudescence du grand banditisme, de l’insécurité, des meurtres, des tracasseries militaires et policières, à travers tous les territoires qui composent la province du Tanganyika », détaille Christian Mwando Simba qui a lu leur déclaration.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (169)
Ebola (62)
FARDC (51)
Ceni (30)
Kinshasa (30)
FCC (29)
Beni (28)
Unpc (27)
Corruption (26)
UDPS (26)
Sécurité (21)
Monusco (21)
Butembo (21)
élection (20)
Police (19)
Maï-Maï (18)