Haut-Uele : l’arrivée des Mbororos à Gombari, Mariminza et Kibali inquiète les habitants

Dans la province du Haut-Uele, les ressortissants des chefferies de Gombari et Mariminza, et ceux de la localité de Kibali dénoncent l’afflux massif des éleveurs Mbororo et leurs bêtes dans leurs milieux.

Certains de ces éleveurs viennent de la province de l’Ituri et tandis que d’autres viennent du Soudan et de la République Centrafricaine chercher des pâturages pour leur bétail à Watsa, situé à plus de 700 Km au nord-est de Kisangani.

« Certains de ces gens sont munis d’armes à feu et disent que c’est pour protéger leurs bétails », affirme Jérémie Mupira, un habitant de l'une des chefferies où arrivent ces éleveurs.

Kadoni Kalayingu, ministre provincial de l’Intérieur du gouvernement sortant et président de la commission Mbororo du Haut-Uélé, invite le pouvoir central à prendre ses responsabilités pour rapatrier ces éleveurs dans leurs pays.

En attendant la réaction du pouvoir central, les habitants de Gombari, Mariminza et de Kibali sont obligés de faire face aux dégâts causés par ces éleveurs et leurs bêtes notamment la destruction des champs et la pollution des sources d’eau de boisson.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner