Lubumbashi : les agents de la SCPT en grève, réclament le départ du Directeur général Patrict Umba

Les agents de la Société congolaise des postes et télécommunications (SCPT) continuent, lundi 27 mai, leur mouvement de grève entamé depuis une semaine à Lubumbashi dans le Haut-Katanga. Ils réclament 16 mois d’arriérés des salaires impayés et le départ de leur directeur général Patrick Umba.

Ils l'accusent de mauvaise gestion et d’avoir dilapidé des ressources de la société.

« Nous ici à Lubumbashi, nous réalisons des recettes mensuelles d’environ 300.000 dollars américains. L’enveloppe salariale de Lubumbashi se lève à 52.000 dollars seulement. Nous ne pouvons pas, dans ces conditions, avoir des arriérés parce que nous produisons beaucoup », a déclaré Paul Lusuma, secrétaire permanent de l’intersyndicale de la SCPT.

Les agents de la SCPT conditionnent la reprise de service par la prise en compte de toutes leurs revendications. Au Katanga, les travailleurs accusent 16 mois d’arriérés des salaires, et à Kinshasa, 4 mois.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner