Goma : le député Kasekwa dénonce les mauvaises conditions carcérales à la prison de Munzenze

Le député national élu de Goma, Jean-Baptiste Kasekwa, a appelé lundi 9 septembre à l’amélioration des conditions de détention dans la prison centrale de Munzenze. Ce cadre de l’ECIDé a visité cette maison carcérale pour s’enquérir de problèmes des prisonniers et besoins urgents du personnel pénitentiaire et dit avoir constaté que « les conditions carcérales y restent toujours très mauvaises. »

Très nombreuses personnes se trouvent en détention préventive à la prison de Munzenze depuis trois ou quatre ans, a déploré le député Kasekwa. « Demain, je devrais rencontrer le gouverneur de province, qui est président du comité de restauration des détenus pour savoir, est-ce que nous pouvons identifier à quel niveau se trouve le fonds débloqué pour nourrir nos détenus », a-t-il promis.

Le député Kasekwa, qui dit avoir passé lui-même neuf mois dans cette prison, déplore la persistance de mauvaises conditions carcérales :

« Pendant ma détention ici, j’ai constaté que plus de mille deux cents détenus étaient là depuis 15 mois, 20 mois, 3 mois, sans avoir été jugés. Il y avait même quelqu’un qui était là 4 mois durant pour un vol simple d’un dindon. La justice ne veut pas le jugé. Il y a donc tous ces cas qui méritent d’être réglés », a poursuivi ce parlementaire.

Si par exemple tous ces mille deux cents personnes en détention préventive prolongée étaient libérées, selon lui, la ration alimentaire envoyée par l’administration de la prison pouvait permettre à ce que ceux qui restent soient bien traités.

Il a promis de plaider en faveur de l’amélioration de cette situation auprès du gouvernement et de l’Assemblée nationale, dès l’ouverture de la session budgétaire de septembre.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner