Nord-Kivu : au moins 1100 ménages fuyant les affrontements entre FARDC et miliciens s’installent à Mwesso

Environ 1 100 ménages sont enregistrés à Mwesso et 800 autres à Muhongozi, dans le territoire de Masisi. Ces déplacés viennent de localités telles que Lumbasha, Lushebere, Kanyangahe et Masha, dans le groupement Bukombo, chefferie de Bwito, en territoire de Rutshuru, et se réfugient dans le groupement voisin de Bashali Mokoto, en territoire de Masisi, précise la société civile de Kitshanga, ce mercredi 9 octobre.

Ils fuient les affrontements entre les FARDC et les mouvements armés.

Depuis quelques temps, l’armée mène une traque contre les Maï-Maï Collectif des mouvements pour le changement (CMC) de Domi, dans cette partie où les groupes armés sèment la terreur.

Le président de la société civile de Kitshanga indique également que même dans cette région de Mwesso, la sécurité n’est pas assurée bien qu’une relative accalmie y règne en ce moment.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner