Tanganyika : une fille de 12 ans meurt dans une explosion

 

Une fille de douze ans est morte à la suite de l’explosion d’un engin le 19 octobre dans le village de Kahompwa dans le territoire de Kabalo. Pour le moment, la nature de l’engin n’est pas déterminée.

Dans ce village, la mort de la jeune fille a tout de suite soulevé la question de la présence des mines dans ce territoire de Kabalo, situé à 300 km à l’ouest de Kalemie dans la province du Tanganyika.

Le député provincial John Hamba Kadjilo, élu de la circonscription électorale de Kabalo appelle la MONUSCO, les autorités en place et les ONG de déminage à examiner la zone pour protéger les populations civiles.

« L’enfant a perdu sa vie ; lui aussi a droit de vivre comme les autres mais malheureusement, c’est arrivé ! C’est pourquoi je viens auprès des autorités congolaises ainsi de la MONUSCO si elles peuvent aussi chercher les démineurs qui puissent passer par là. Nous sommes vraiment touchés. C’est pourquoi on compatit ensemble avec eux. Pour le moment je plaide pour que la population soit à l’aise. Même à Kahompwa au moment d'où je vous parle, ils ne sont pas à l’aise. Ils pensent même de quitter le lieu pour déménager. Alors, c’est un appel urgent qui nécessite une solution urgente pour l’intérêt de la population de Kabalo », a déclaré John Hamba Kadidjo à Radio Okapi.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner