Kinshasa : un Indien arrêté avec un million USD à l’aéroport de N’djili


Un sujet indien a été arrêté jeudi 31 octobre à l’aéroport international de N’djili (Kinshasa) avec une somme de 1.050.000 dollars américains, en partance pour Dubaï.

En République démocratique du Congo (RDC), la détention des monnaies étrangères reste libre, malgré la loi portant lutte contre le blanchiment des capitaux et financement du terrorisme. Cependant, le montant à détenir en espèces à l’entrée et à la sortie du territoire national est limité à 10 000 dollars américains. Selon la loi, les sommes excédant ce plafond doivent faire l’objet d’un transfert bancaire.

De ce fait, en cas de violation de cette loi, après la saisie d’office, une enquête est aussitôt ouverte sur le blanchiment des capitaux et financement du terrorisme.

Le coupable risque une peine de 5 à 10 ans de servitude pénale et d’une amende, dont le maximum est égal à six fois le montant de la somme blanchie.

Néanmoins, si son forfait n’a rien à avoir avec le blanchiment des capitaux, le prévenu sera condamné à payer des pénalités au prorata de près de la moitié de la somme saisie. Et enfin, le restant de la somme devrait être viré par voie bancaire dans le compte du propriétaire.        

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner