Tshopo : la cimenterie de Maiko bientôt opérationnelle à Kisangani


Une firme chinoise s’engage à finaliser le projet cimenterie de Maiko à Kisangani. Il s’agit de l’entreprise Jiangsu Hengyua International Enginnering spécialisée dans la production du ciment et installation des usines dans le domaine de l’Industrie.

Sans donner la date du démarrage de ces travaux, le ministre de l’industrie, Julien Paluku, pense ce projet sera opérationnel incessamment.

« J’ai eu une lettre de manifestation d’intérêt des chinois qui se disaient qu’ils sont intéressés par le secteur, parce qu’ils sont dans plusieurs pays, et je les ai invités pour que nous puissions échanger avec eux, parce qu’ils ont une capacité de pouvoir prendre en charge la cimenterie de Maiko à Kisangani qui va desservir près de 20 millions de personnes en provinces de la Tshopo, Bas-Uele, en province du Haut-Uele, en province de l’Ituri, en province du Nord-Kivu et toute cette partie-là qui ne fait qu’importer du ciment à longueur de journée, va désormais avoir une unité locale où nous transformons nos ressources propres avec la main d’œuvre locale, avec une possibilité pour cette cimenterie d’ouvrir une école de formation des ingénieurs sur place qui vont aider à des projets futurs dans la région. », a annoncé le ministre Paluku après une entretien avec les responsables de cette firme jeudi 7 novembre dans son cabinet de travail.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner