Eliminatoires-CAN 2021 : la RDC et le Gabon se quittent dos à dos (0-0)

La RDC et le Gabon se neutralisent en première journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN)-Cameroun 2021, jouée jeudi 14 novembre au stade des Martyrs de Kinshasa. Dans une rencontre équilibrée, les Gabonais se sont montrés plus entreprenants en première période, mais les attaquants se sont butés à chaque fois sur un Joël Kiassumbua, impérial sur sa ligne. En seconde période, l’entrée de Mukoko Amale comme latéral droit redonne du tonus au jeu de Christian Nsengi, mais l’attaque ne parvient pas à inquiéter le portier Mezui.

Le match

Les deux équipes n’ont pas eu de temps d’observation et ont appuyé sur le ballon pour chercher de dominer la rencontre.

Dès la 3e minute, c’était le premier tir gabonais, mais Kiassumbua s’interpose. Trois minutes plus tard, c’est la réaction des Léopards avec une montée du défenseur Arthur Masuaku, qui obtient un corner. Il est vite joué, mais la défense gabonaise d’interpose.

Après 10 minutes de jeu, les Léopards contrôlent le match. Ils se tentent parfois de loin, mais la défense gabonaise est en place. Sur une balle de contre, il y a incompréhension entre le défenseur congolais et son portier Kiassumbua. Le dernier rempart des Léopards préfère mettre la balle en corner. Mais les Gabonais n’en profitent pas.

Le match est équilibré (20’). Bakambu jusque là discret, s’illustre sur une ablle de contre mais ne parvient pas à trouver le cadre. Aubameyang lui répond deux minutes après. L’axe congolaise se laisse pénétrer, mais l’attaquant gabonais bute sur Kiassumbua, impérial sur sa ligne. Il aura sauvé à deux reprises la RDC. Les actions tranchantes sont souvent à placer sur le compte des Panthers.

Bakambu tente de se faire remarquer à nouveau, il perce les deux axiaux qui le surveillent et tentent de lober le gardien Mezui, sans succès. De part et d’autre, les attaquants se loupent, à l’instar d’Aubameyang (37’) face à Kiassumbua et Mpoku (38’) qui se tente de loin.

Peu avant la pause, Gianelli Imbula se retrouve deux fois à l’entrée de la surface de réparation, mais il se loupe chaque fois sur le portier gabonais.

Mukoko Amale, Bolingi et Muleka en seconde période

A la deuxième période, le coach Nsengi fait entrer Mukoko Amale à la place de Jordan Ikoko. Déterminé, il anime son couloir droit, adresse un premier centre vers Bakambu qui ne donne rien (46’).

La minute suivante, les Gabonais s’infiltrent dans l’axe mais la dernière action passe à côté du cadre.

Amale, encore lui, perce sur son couloir droit, il centre, pour personne. La défense s’interpose. Le corner qui suit ne donne rien. Du côté gabonais, Aubameyang, s’essaie, mais son tir passe au-dessus de la barre transversale.

C’est à la 12e minute de la seconde période qu’on retrouve encore Bakamu, il lutte dans la surface de réparation, tombe, l’arbitre estime qu’il y a simulation. Malgré les centres que Mukoko Amale adressent dans l’axe du Gabon, l’attaque congolaise est absente.

Nsengi décide de faire entrer Bolingi à la place de Kebano. Sur une action de corner, le nouvel entrant hérite d’une balle mal renvoyée par la défense des Panthers, il envoie la balle dans les aires. Masuaku récupère une autre balle et adresse un centre qui tombe dans les gants du gardien. Même chose du côté droit avec Mukoko.

A 15 minutes de la fin du match, c’est un troisième attaquant de pointe qui entre : Jackson Muleka. A peine entrée, il tente une frappe de loin, mais ne trouve pas de cadre. Les ratés se multiplient. Imbula joue un coup franc qui passe à 1 cm du but du portier gabonais. Toutes les tentatives ne donnent rien. Tout le monde se loupe comme c’est le cas avec Mbemba (38’), Akolo (39’), Muleka sur une retournée acrobatique (40’).

A la 42e minute, sur une bourde de Tisserand, Aubameyang se retrouve seul devant le portier congolais. Il le fusille, mais Kiassumbua sauve la RDC de son pied droit et renvoie la balle en corner. Les deux minutes de temps additionnel ne donneront rien.

Avec ce résultat, Gabonais et Congolais se partagent la deuxième place du groupe D avec un point. La Gambie occupe la première place avec 3 points, et l’Angola ferme la marche avec  0 point.

La RDC jouera son prochain match lundi 18 novembre contre la Gambie à Banjul.

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner