Activités paralysées à Butembo

Les activités sont restées paralysées vendredi 6 décembre dans la ville de Butembo. Selon le commandant urbain de la police, colonel Richard Mbambi, les manifestants qui avaient placé plusieurs barricades dans la nuit de jeudi vers Fourou et Mutsanga au nord de la ville, ont été dispersés l’avant midi.

Le colonel renseigne par ailleurs que la tension était vive dans la partie Nord de la ville, où la police a usé des coups de feu pour disperser les manifestants qui tentaient de barricader les routes.

Selon toujours le commandant de la police, parmi les manifestants, on comptait des Mai-Mai.

« C’est très étonnant ! Je vous assure que les Mai-Mai étaient parmi les manifestants ce matin. Deux éléments parmi eux ont été arrêtés », a-t-il assuré. 

Le colonel Mbambi regrette que les manifestants soient armés. Pour lui, les Mai-Mai doivent intégrer l’armée, après leur passage dans les centres d’instruction. « Pendant que certains Mai-Mai se rendent du côté d’Oicha et Beni, d’autres tuent du côté de Lukanga. Si vous voulez prendre des armes, attendez d’être au sein de l’armée », leur a-t-il demandé. 

Des sources locales renseignent que la situation est relativement calme. Toutefois, l'autorité urbaine ne s'est pas encore prononcée sur cette situation. 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner