Prison de Beni : libération de 13 manifestants arrêtés depuis le mois de novembre

Treize personnes arrêtées depuis le mois de novembre de l’année passée, ont été libérées ce mardi 14 janvier de la prison de Beni. Parmi ces personnes libérées, 9 sont issues de de la commune rurale d'Oicha et 4 de la ville de Beni dont 2 militants de la Lucha, et un de la Véranda Mutshanga.

Ces personnes ont été arrêtées par la police et les militaires FARDC au cours des manifestations organisées pour dénoncer l'inaction de la MONUSCO et les tueries des civils dans la région de Beni. 

Leur libération est intervenue après le plaidoyer du Bureau Conjoint des Nations Unies aux droits de l'homme de la MONUSCO.

Ces 13 personnes parmi lesquelles se trouvaient trois mineurs âgés de 16 et 17 ans étaient poursuivies par la justice militaire pour rébellion et association des malfaiteurs.

Selon des sources judiciaires, la décision de la libération de ces personnes a également été motivée par l'insuffisance des charges après examens minutieux de chaque dossier au cas par cas par le magistrat instructeur. 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner