Kinshasa : des pharmacies transformées en chambres à coucher

Plusieurs pharmacies sont transformées en chambres à coucher ou lieux d'habitation à Kinshasa. L'Ordre des pharmaciens condamne ce comportement qui, d'après l'un de ses responsables, comporte des dangers pour la santé.

Les personnes qui passent nuit dans les pharmacies expliquent que cette situation est surtout due au manque de logement. « Il n'y a pas d'endroit pour dormir avec ces garanties de 10 mois (que les propriétaires des maisons exigent). Même si on en parle, rien ne change. Au lieu de chercher une maison à louer, mieux vaut avoir une grande boutique, mettre des étagères derrière et un lit », explique l’une d’elles.  

D’autres expliquent qu’elles développent des stratégies pour dormir dans leurs pharmacies. « Il n’est pas question d'étouffement pour cuisiner. Tout est question des stratégies. Il faut juste avoir la technique pour bien classer les affaires », a témoigné un pharmacien de Kasa-Vubu.

Quelques détenteurs des pharmacies condamnent la pratique et demandent aux inspecteurs de fermer ces pharmacies qui servent d’habitation. 

« Les inspecteurs, quand ils passent et qu'ils voient qu'une pharmacie n’est pas dans les normes, ils peuvent donner des conseils. Et si les pharmaciens n’obtempèrent pas, ils doivent procéder à la fermeture », a déclaré sous anonymat l’un d’eux dans la commune de Lemba.

L’Ordre des pharmaciens de Kinshasa demande la fermeture pure et simple de toute pharmacie transformée en dortoir. Son président, Kenge Bwateka, affirme qu’on ne peut pas conserver les médicaments dans n’importe quelles conditions :

« On ne peut pas aller habiter dans une pharmacie. Quand des cas pareils arrivent, il faut qu'on ferme immédiatement cette pharmacie. Il faut que les médicaments soient dans des conditions convenables. On ne peut pas mettre les médicaments n'importe où. C'est vraiment un danger ».

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner