RDC : l'infrastructure et la poste, deux piliers pour la transition digitale, affirme Kibasa Maliba

L'infrastructure et la poste sont les deux piliers de la transition digitale en République démocratique du Congo (RDC), a affirmé mercredi 19 février, le ministre de Poste, télécommunication et Nouvelles technologies de l’information et de la communication (PT-NTIC), Kibasa Maliba. Il l’a déclaré à l’ouverture à Kinshasa, de l’atelier E-DRC 2020. Cette rencontre présente des opportunités d’investissements dans le secteur du numérique en RDC.

Pour le ministre de PT-NTIC, le socle du développement du numérique est l'infrastructure.

« Une infrastructure nationale de communication développée, moderne et fiable, une administration publique efficace utilisant les TIC pour améliorer le fonctionnement des services citoyens. Un environnement propice à la libre entreprise, à l’innovation et attractif pour les investisseurs », a précisé Kibasa Maliba.

A côté des infrastructures, la poste est le deuxième pilier de la transition digitale, ajoute le ministre, qui pense à la modernisation de tous les bureaux de la poste, pour notamment donner lieu à la mise en place d’une banque postale.

« Dans ce projet, l’objectif est de réhabiliter, d’équiper, de moderniser tous les bureaux de la poste, afin de les transformer en point d’accès au service numérisé de l’Etat, créant l’un de plus gros réseaux de messagerie numérique en Afrique », a souhaité Kibasa Maliba.

D’après lui, des bases solides et fiables doivent être mises en place pour réussir la transition digitale afin que le concept du numérique et son vécu palpable se développent et se murissent, non seulement à Kinshasa, mais également à l’intérieur du pays.

Présent à la cérémonie d’ouverture d’E-DRC 2020, le chef de l’Etat Felix Tshisekedi réitère son engagement sur le numérique en RDC.

« Je vous réitère mon engagement à m’impliquer personnellement dans la réussite des partenariats techniques et financiers, à construire au terme de ces échanges un cadre normatif. Je nous invite donc, à réfléchir ensemble de manière active, sur les mécanismes pour la mise en place d’un développement porteur des croissances », a annoncé Félix Tshisekedi.

Plusieurs personnalités et partenaires prennent part à ces travaux de deux jours qui devrait se clôturer jeudi 20 février. Organisés par le ministère de PT-NTIC, sous le haut-patronage du Chef de l’Etat, cette première édition se veut être une plateforme d’échanges entre investisseurs privés et institutionnels et les différentes parties prenantes de l’écosystème numérique dans le pays.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner