Kinshasa : mise au point de l’OGEFREM pour contrer une rumeur véhiculée sur une vidéo l’accusant de tracasseries à Mombasa


Le directeur général de l’Office de gestion de fret maritime (OGEFREM), Patient Sayiba, a déclaré que « son entreprise est un outil important de souveraineté de la RDC et n’est impliqué ni de près ni de loin à quelque tracasserie que ce soit ».

M. Sayiba a fait cette mise au point jeudi 5 mars à Radio Okapi, pour contrer une rumeur véhiculée par une vidéo datant de l’année 2019 et remise en circulation sur les réseaux sociaux, accusant cet office de tracasserie à Mombasa (Kenya). 

« L’OGEFREM est à Mombassa et à Dar-es-Salam sur base des accords des pays respectifs. L’OGEFREM à Mombassa fonctionne comme la section commerciale de l’Ambassade de la RDC au Kenya. A ma connaissance, nos bureaux, que ce soit de Mombassa ou de Dar-Es Salam, n’ont jamais tracassé les opérateurs économiques. Mais au contraire, si ces bureaux ont été installés là-bas, c’est pour assister les opérateurs économiques qui font transiter leurs marchandises par ces deux ports. Et il est important de signaler ici que le fret est un outil de souveraineté de chaque Etat », a déclaré le directeur général de L’OGEFREM, Patient Sayiba.

Pour lui, la marchandise congolaise, qu’elle passe par le port de Mombassa ou de Dar-Es Salam ou de n’importe quel port de transit, reste quand même la marchandise congolaise.

« Non seulement que nous devons la (marchandise) tracer, nous devons aussi l’identifier. Nous devons savoir ce qui va arriver dans notre pays. Et si ce sont des armes qui passent par-là, qui va en donner des explications ? Sinon, l’Office de gestion du fret ! Il ne s’agit pas d’une tracasserie mais bien au contraire, ce sont des mesures non seulement de sécurité mais aussi même de facilitation du commerce !»

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner