Nord-Kivu : un chef milicien et 212 de ses hommes se rendent aux FARDC


Le chef de la milice Maï-Maï/Alliance des Forces de Résistance Congolaise « AFRC », Kakule Jeteme, s’est rendu jeudi 26 mars aux FARDC, dans le groupement Binza, à environ 100 Km au Nord de Goma, en territoire de Rutshuru (Nord-Kivu).

Selon le porte-parole des opérations Sokola 2, le major Ndjike Kaiko, le général autoproclamé était munis d’une cinquantaine d'armes, accompagné de 212 hommes et leurs dépendants.

Ces sources affirment que cette reddition réjouit la population de Binza et celles vivant dans la zone de Vitshumbi et Nyakakoma au sud du Lac Edouard, la zone de prédilection de ce groupe armé.

L’AFRC était connu jadis sous l’appellation de Maï-Maï Charles, du nom de son fondateur Charles Bokande. Ce dernier a été tué par un de ses hommes en février 2019 avant que son partenaire Kakule Jeteme prenne le lead du mouvement.

Depuis janvier 2016, ce groupe s’est démarqué par des multiples attaques contre les écogardes du Parc National de Virunga, de l’armée et des civils dans la zone.

Au moins 3 écogardes avaient été tués par eux, aussi plus d’une dizaine des militaires loyalistes, dont les officiers.

« Ils imposaient des taxes parallèles aux pêcheurs sur le lac Edouard et les contrevenant voyaient leurs pirogues et matériels de pêche saisis puis relâchés après payement des fortes rançons », a poursuivi le major Ndjike Kaiko.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner