Ituri : le chef rebelle Ngudjolo tué par les FARDC


Un groupe d’assaillants CODECO, avec à leur tête, le chef Justin Ngudjolo a été tué mercredi 25 mars (17h TU) dans une embuscade des militaires FARDC en patrouille dans la localité de Mokpa, en secteur de Walendu Pisti dans le territoire de Djugu.

Selon les sources concordantes, ces miliciens revenaient de Kpandroma où ils étaient partis assister aux obsèques de l’un des leur abattu par les forces loyalistes quelques jours plus tôt dans le groupement Tchele en chefferie de Ndo-Okebo.

D’après toujours les mêmes sources, il s’en est suivi un échange de tirs entre les deux parties durant plusieurs minutes.

Le commandant intérimaire du secteur opérationnel des FARDC en Ituri, le général Yav avance un bilan provisoire de cinq assaillants neutralisés et cinq armes de type AK 47 récupérées par l’armée.

Un militaire est également tombé sur le champ de bataille.

Cependant, des sources sécuritaires affirment que l’épouse de Ngudjolo fait partie des personnes tuées.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner