Nord-Kivu : 4 Maï-Maï tués par la population en territoire de Lubero

Quatre Maï-Maï ont été tués vendredi 18 septembre par lapidation par les habitants de Vinjo dans la localité de Itendi, en territoire de Lubero. 

L’un des infortunés, reconnu dans la région comme leader de ce groupe Maï-Maï avait agressé un habitant du village.

Il s’agit d’un certain Naboti, chef rebelle du groupe Maï-Maï.

D’après l’administrateur du territoire de Lubero, ce chef rebelle était accompagné de trois de ses acolytes lors de l’incident.

Pris de colère, les habitants de Vinjo ont profité de ce malentendu pour régler les comptes à ces miliciens qui font la loi dans la zone depuis plusieurs mois. Ces quatre Maï-Maï dont leur leader Naboti ont été lapidés et n’ont pas survécu aux coups assenés.

Selon Cyprien Sangala, ancien président de la société civile locale, ce groupe Maï-Maï s’illustrait dans des cas de viol sur des femmes, imposaient des patrouilles nocturnes et bien d’autres exactions.

L’administrateur du territoire de Lubero Richard Nyembo indique que les éléments de la police et de l’armée qui sont basés à Kirima ont été dépêchés à Vinjo pour calmer la situation avant d’enterrer les corps de ces miliciens.

La même source ajoute que le calme est revenu dans ce village quelques heures plus tard. Richard Nyembo regrette « de voir les groupes armés qui ont manifesté la volonté d’adhérer au processus de désarmement, démobilisation et réinsertion communautaire continuer à insécuriser les entités dans lesquelles ils attendent le lancement dudit processus ».

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner