Nord-Kivu : une dizaine de corps sans vie retrouvée au quartier Liakobo à Beni

Une dizaine de corps sans vie a été retrouvée jeudi 22 octobre, au quartier Liakobo dans la commune de Beu dans la ville de Beni et à Mbilali près de la localité de Kalahu au Sud de la ville de Beni. Ces personnes seraient tuées par les rebelles ougandais des ADF mardi 20 octobre, après l’attaque de la prison de Kangabayi. Plus de 1 300 pensionnaires de cette maison carcérale s’étaient évadés. Parmi eux, des rebelles ADF et des miliciens Maï-Maï.

Depuis, l’insécurité va crescendo dans les quartiers environnants de la ville, regrette le chef du quartuer Lyakobo, Kasereka Munyu.

Il pense que ces civils ont été tués par les évadés de la prison centrale de Kangbwayi. Kasereka Munyu appelle l’armée à renforcer la sécurité dans cette partie de la ville.

Pour sa part, le porte-parole l’armée dans cette partie du pays, Antony Mwalushayi, appelle la population à dénoncer ces évadés qui se cachent parmi elle.

« Et à notre niveau, nous allons demander surtout à cette population de collaborer avec l’armée. S’il y a des évadés dans les villages, dans les quartiers il faut le dénoncer », conseille-t-il.

Antony Mwalushayi reconnait que les évasions amplifient encore l’insécurité.

 « La situation qui est arrivée au niveau de la prison préoccupe au plus haut niveau le chef d’état-major général. Nous pensons que ce qui est arrivé est déjà arrivé, la justice est en train de faire son travail. Mais au niveau opérationnel, nous avons des méthodes pour récupérer les évadés et je vous informe qu’un grand nombre a été déjà récupéré », assure-t-il.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner