Nord-Kivu : l’armée appelle la population à la collaboration pour mettre fin à l’insécurité

Le commandant des opérations « Sokola » 1, le général Peter Chirimwami, invite la population à collaborer avec l’armée en vue de combattre notamment les rebelles ougandais des ADF et mettre fin à l’insécurité qui sévit dans la province du Nord-Kivu. Il a lancé cet appel samedi 21 novembre dans la ville de Butembo, à l’issue des échanges qu’il a eus avec les différentes couches de la population de la ville de Butembo.

Ces échanges s’inscrivent dans le cadre de renforcer la collaboration entre les civils et les militaires à Butembo particulièrement, et au Nord-Kivu en général.

Pour le général Peter Chirimwami, seule la collaboration de la population avec les forces loyalistes peut sauver la situation.

« Aucune armée du monde n’a jamais terminé seule la guerre sans la population. On ne peut rien faire et nous avons compris que parfois la population n’a pas assez d’informations sur ce que nous faisons. C’est pourquoi nous avons jugé mieux de beaucoup communiquer avec la population », a renchérit le Lieutenant Antony Mwalushay, porte-parole des opérations Sokola 1, axe Sud.

A la clôture des échanges avec la population, l’armée a communié avec les associations féminines et d’autres associations de la société civile de Butembo. Elles ont salué l’organisation de ces échanges qui ont permis une certaine compréhension quant à la question de la sécurité dans la région.

« Ils nous ont quand même donné des révélations surprenantes pour dire que notre ville est aussi citée dans la complicité des ravitailleurs des rebelles ougandais des ADF. Ils nous ont parlé de plusieurs cas, et je crois que nous allons orienter nos actions parce qu’on a toujours fait des dénonciations et des plaidoyers pour dire que ça ne va pas, mais nous pensons que nous allons aussi intégrer dans nos actions les sensibilisations de la population », a promis la coordonnatrice de la dynamique des femmes pour la bonne gouvernance, Rose Kahambu.

Pour le conseil urbain de la jeunesse, les jeunes doivent comprendre que le salut de ce pays viendra de l’armée. Frank Mukenzi président de cette structure a appelé à une adhésion au sein des forces loyalistes.

Après la réception de ces associations, le général Peter Chirimwami et sa suite se sont rendus dans la chefferie de Bashu pour les mêmes objectifs.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner