RDC : une seconde vague des « Kulunas » attendue à Kaniama Kasese

Le gouvernement annonce la deuxième phase de transfèrement des jeunes délinquants communément appelés « Kuluna » à Kanyama Kasese ainsi qu’au centre Lovo, dans le Kongo-Central. Ce transfèrement interviendra à partir du mois de février prochain. Le général-major Jean-Pierre Kasongo Kabwit, commandant du Service national, annonce avoir reçu des instructions du Chef de l’Etat pour mettre fin à ce phénomène, qui prend des proportions inquiétantes en RDC.

 « Ces jeunes-là qui pensent que la RDC est une République bananière et qui sont devenus des chefs, des chefs des gangs, il n’y a pas de lois, il n’y a plus d’autorité de l’Etat… Ils se trompent ! L’autorité de l’Etat est là. Nous, en tant que commandant du Service national, avons reçu les instructions claires du commandant suprême. C’est une occasion, et j’annonce la deuxième phase de récupération des kulunas de Kinshasa vers le centre de Kanyama Kasese le mois de février prochain. Je peux même dire en lingala « bobongama (convertissez-vous) ». On vient le mois de février », a déclaré le commandant du Service national.

Selon le général-major Jean-Pierre Kasongo, les kulunas doivent savoir qu’ils seront récupérés.

« Ceux qui sont à Kanyama ont fait un très bon travail. Nous en avons encore besoin. Ceux de Lubumbashi, de Goma, de Mbuji-Mayi et consorts qu’ils se préparent aussi. Cette année le phénomène kuluna doit prendre fin sur l’ensemble du territoire national. Ensemble avec la police et les autres services spécialisés, nous allons y mettre fin. D’ici le mois de décembre, vous n’entendrez plus parler. On ne badine pas, c’est la vérité », a-t-il ajouté.

Le commandant du Service national précise que les Kulunas de l’Est du pays seront acheminés à Lovo, au Kongo-Central :

« Donc ceux qui sont dans la partie Est, on va les amener à Lovo, qui sera un centre de grande importance au même titre que Kanyama Kasese. Les kulanas vont s’occuper de la production.  Ils vont nourrir la population. »

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner