RDC : plus de 300 « Kulunas » quittent Kinshasa pour apprendre les métiers manuels dans le Haut-Lomami

Plus de trois cents jeunes délinquants communément appelés « Kulunas » quittent Kinshasa samedi 27 mars dans le territoire de Kanyama Kasese dans le Haut-Lomami. Ils seront mis à la disposition du Service national, afin d’apprendre les métiers manuels. C’est la troisième vague qui rejoint Kanyama Kasese, en l’espace de six mois.

« Toutes les bonnes dispositions sont prises en ce qui concerne la logistique, notamment la literie, l’alimentation, soins de santé et du personnel d’encadrement », a indiqué le commandant du Service national le général major Jean-Pierre Kasongo.

Selon lui, cette opération va concerner à court terme 2 500 « Kulunas ».

« 613 ont déjà été transférés l’année 2020. Pour les 3e et 4e vague, 600 sont concernés, et 360 quittent Kinshasa par avion samedi [27 mars], la 4e vague va quitter Kinshasa entre mardi et mercredi », explique le général Kasongo.

Il a rappelé que l’objectif à moyen terme du commandant suprême [Félix Tshisekedi] est de débarrasser Kinshasa de tous les Kulunas.  

Le général Kasongo Kabuit donne d’autres précisions dans cette interview avec Jr Lungembo.

/sites/default/files/2021-03/web-kulunas-270321-p-f-_invite_kin_g3v.mp3

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner