RDC : le CAFCO attend la représentation plus accrue des femmes dans la diplomatie, le portefeuille de l’Etat, l’armée et la police

Après le gouvernement, les femmes congolaises attendent le même engagement du Président de la République pour leur représentation plus accrue dans les postes nominatifs, notamment, au sein de la diplomatie, du portefeuille de l’Etat, de l’armée et de la police.

C’est l’essentiel du message de gratitude exprimé par le Cadre permanent pour la concertation de la femme congolaise (CAFCO) ce vendredi 16 avril après la sortie du gouvernement Sama Lokonde au sein duquel la femme est représentée dans les proportions de 27%.

« Femmes congolaises, de la société civile et des regroupements politiques, notons avec satisfaction, l’élévation des 15 femmes sur 56 membres du gouvernement. Apprécions la nomination de femmes aux postes clés de ce gouvernement », indique Me Omokoko Adine D’Or,  secrétaire générale de CAFCO.

« Rappelons au Chef de l’Etat, qu’il reste encore des postes nominatifs à pourvoir au sein de la diplomatie, des entreprises et établissements publics, de la magistrature, de la police, de l’armée, des institutions d’appui à la démocratie et autres structures, lui permettant de relever le défi de l’atteinte de la parité », ajoute Me Omokoko Adine D’Or.

La ministre d’Etat et ministre de la Justice et de Garde des Sceaux du gouvernement Sama, Mme Rose Mutombo Kiese, était avant sa nomination, la présidente de CAFCO.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner