RDC : Felix Tshisekedi annonce la création de l'agence de prévention et gestion des catastrophes naturelles

Le Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi, a annoncé la création de l’agence de prévention et de gestion des catastrophes naturelles. Lors de la conférence de presse tenue dimanche 13 juin à Goma dans le Nord-Kivu, il explique avoir pris cette décision après la dernière éruption volcanique du Nyiragongo qui a causé plusieurs morts et d’importants dégâts matériels.

C’est le 22 mai dernier que le volcan Nyiragongo est entré en éruption, causant la mort d’au moins 30 personnes. Plus de 3 000 maisons ont été détruites, des centres de santé et des écoles ont été affectés. Environ 420 000 personnes se sont déplacées à la suite de l’éruption du volcan Nyiragongo prenant les directions de Minova, Bukavu, Rutshuru jusqu’à Beni.

A son arrivée à Goma, le Chef de l’Etat a dit venir s’enquérir de la situation, des dégâts causés et consoler la population sinistrée.

« Je venais consoler les populations. Mais ça ne va pas s’arrêter là seulement. Déjà, avant que je n’arrive, il y a eu une délégation du génie militaire qui est là pour essayer de reconstruire les maisons de certains habitants de la ville qui ont été détruites. Tous les efforts seront fournis pour redonner, tant soit peu, de confort de consolation à ceux qui ont perdu quelque chose. C’est pour ça que je suis là », a déclaré Félix Tshisekedi.

Il a aussi félicité le gouvernement provincial et les humanitaires, de la manière dont ils ont géré cette crise.

« Il y a une équipe ministérielle qui est venue avec des fonds, et à apporter quelques solutions aux problèmes trouvés. Mais évidemment, comme on ne connaissait pas l’ampleur réelle des dégâts, donc, on ne pouvait pas tout résoudre en moment-là. Donc, je viens maintenant pour voir dans quelle mesure nous pouvons apporter de l’aide et de la consolation. De la même manière que nous sommes résolument engagés à reconstruire certaines maisons, nous aurons la même détermination aussi à réparer les écoles qui ont été détruites ou abimées », a poursuivi Félix Tshisekedi.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner