Bukavu : durcissement de la grève des infirmiers et personnel administratif

Les infirmiers et agents administratifs de la santé de Bukavu au Sud-Kivu décident de prolonger de deux jours leur mouvement de grève, faute d’un accord avec le gouvernement congolais. 

Jusque tard le mardi 22 juin, les grévistes et les membres du gouvernement central étaient en pourparlers pour trouver un consensus, sans y parvenir. Les professionnels de la santé non-médecins ont tout simplement décidé de durcir leur mouvement de grève.  

Entre-temps, dans le territoire de Kalehe, la situation dans les centres de santé devient intenable. Un malade est décédé le mardi 22 juin, faute de prise en charge. Plusieurs autres malades sont abandonnés dans un centre de santé à Minova. 

Delphin Birimbi, le président de la société civile de Kalehe, espérait vivement que les infirmiers reprennent le travail au plus vite afin d’aider les malades à accéder aux soins de santé. 

Les infirmiers sont en grève depuis le 8 juin. Cet arrêt de travail a entrainé incidences négatives notamment sur les patients. Dans le territoire de Kalehe, un malade est décédé mardi. D’autres sont laissés à l’abandon dans un centre de santé à Minova. La société civile de Kalehe déplore cette situation. 

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner